Fraîchement arrivés à Bergen en train, nous nous rendons à pied à l'hôtel pour y déposer les sacs. Pas d'auberge cette fois-ci. Nous en avions bien réservé une, mais étant en rénovation à cette date, nous nous sommes retrouvés surclassés dans un hôtel ! Mais nous en profiterons plus tard, il nous reste alors environ deux heures avant la tombée de la nuit aussi, allégés de nos sacs à dos, nous partons immédiatement à la découverte de Bergen, la deuxième ville de Norvège avec 250 000 habitants.

Bergen est située au sud-ouest du pays, en bord de mer, au pied des montagnes et à proximité de quelques uns des plus beaux fjords de Norvège. Ancienne capitale, avant Oslo, elle s'est développée au Moyen-Age grâce au commerce avec la ligue hanséatique. A cette époque, Bergen exportait principalement de la morue séchée. De cette période, il nous reste Bryggen, le vieux port et ancien quartier marchand classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Derrière les entrepôts de Bryggen, tout un quartier de vieilles maisons en bois s'étend sur les pentes du Mont Fløyen. Nous parcourons ses ruelles sinueuses et grimpons jusqu'à une église de laquelle nous avons un premier point de vue sur la ville et le port. Il est trop tard pour monter plus haut avant la nuit, nous croisons d'ailleurs de nombreux sportifs redescendant du sommet en footing. Nous retournons nous aussi vers le centre ville, et rentrons nous réchauffer un peu à l'hôtel en traversant le Lille Lungegårdsvann, ce petit lac gelé situé situé en plein cœur de Bergen.

Le soir, en faisant le tour de la péninsule Nordnes, à l'ouest de la ville, nous apercevons un imposant navire se dirigeant vers le port. C'est un bateau de la compagnie Hurtigruten : le MS Nordnorge ! C'est justement celui à bord duquel nous devons embarquer dans 4 jours à Tromsø, mais ce sera le sujet d'un prochain billet.

Mercredi matin, après avoir récupéré à l'office du tourisme un plan des sentiers de randonnées / pistes de ski de fond du Mont Fløyen, nous empruntons le funiculaire qui nous mène à son sommet, à 399 mètres au-dessus de la mer. De là-haut, nous profitons d'une vue panoramique sur Bergen, les montagnes qui l'entourent, et l'archipel qui protège la ville de la Mer de Norvège. De nombreux Berguénois sont montés avec leur skis de fond et s'élancent sur les pistes qui s'enfoncent dans les bois. Nous les suivons, mais à pied, pour deux heures de ballade en forêt.

Après avoir pique-niqué, nous redescendons la montagne, toujours à pied et en essayant de ne pas trop glisser, en direction de la gare routière. En chemin, nous passons près de grandes villas en bois qui dominent la ville du haut de leur position privilégiée. N'ayant pas réussi à trouver le bus que nous cherchions, nous nous rabattons sur le tramway qui nous mène au sud de la ville jusqu'à Fantoft. A quelques minutes de marche de l'arrêt se trouve un bois, au milieu duquel se dresse l'église en bois de Fantoft. Ce genre d'église médiévale typique d'Europe du Nord possède une architecture étonnante mêlant les styles chrétiens et vikings. L'église de Fantoft n'est malheureusement pas ouverte en hiver, mais l'extérieur est déjà impressionnant. Elle a été initialement construite en 1150 au bord d'un fjord mais a ensuite été transférée à Bergen en 1883. Brûlé par des satanistes en 1992, l'édifice que nous contemplons date finalement de 1997, année de sa dernière reconstruction.

Le temps de revenir au centre ville, la nuit est déjà tombée et les musées ont fermé avec elle. Il ne nous reste plus qu'à rentrer dans un café prendre une bonne boisson chaude et attendre notre train. Nous retournons en effet cette nuit à Oslo prendre un avion pour notre prochaine destination, le Grand Nord !

Ces deux jours à Bergen nous ont permis de bien découvrir la ville. Ils n'ont bien sûr pas été suffisants pour tout faire ou tout voir, notamment le téléphérique d'Ulriken ou Troldhaugen, la villa du compositeur Edvard Grieg. Il faudra donc revenir, en été cette fois, en en profitant notamment pour aller faire un tour du côté des fjords.