Avant de raconter ou pas les nouvelles aventures de BenJ en Argentine, en tant que résident cette fois, je rattrape un peu de retard avec une petite série d'articles sur ma dernière visite du pays en tant que touriste.

L'année 2013 m'aura permis de vivre deux hivers. Après une semaine de février passée en Norvège, j'ai basculé en juillet de l'autre côté de l'équateur pour retourner en Argentine. Etape quasi-obligatoire lorsqu'on arrive en avion depuis l'Europe, nous ne sommes restés à Buenos Aires que trois journées au total. A l'aller, nous en avons profité pour visiter la Casa Rosada, ou en français, la Maison Rose.

La Casa Rosada héberge les bureaux de la présidence d'Argentine, la résidence officielle du président ou de la présidente se trouvant en effet à la Quinta de Olivos, au nord de la capitale. La version actuelle de l'édifice a été inaugurée en 1898. La Casa Rosada se trouve à l'extrémité Est de la Place de Mai (Plaza de Mayo), dont le nom fait référence au mois de mai 1810 qui marqua le début de la guerre d'indépendance face à l'Espagne.

La Casa Rosada peut se visiter gratuitement. Toutes les 10 minutes une visite guidée commence, pour environ une heure à parcourir les différents salons, halls, escaliers et patios du bâtiment. Tous ces endroits sont présentés en détails sur le site officiel.

Casa Rosada, le patio
Casa Rosada
Casa Rosada, le salon blanc

Ce bref passage a Buenos Aires aura également été l'occasion d'évoquer avec Anne-Cécile et Julien une future expatriation, tout en dégustant un succulent biffe de chorizo.