Samedi 16 février en fin d'après-midi, nous embarquons à Tromsø à bord de l'express côtier MS Nordnorge pour 2 jours de croisière. Ce bateau de la compagnie Hurtigruten doit nous amener jusqu'à Kirkenes, au nord-est du pays, en longeant la côte la plus septentrionale d'Europe.

Chaque jour et chaque nuit, été comme hiver, les 11 navires de la flotte d'Hurtigruten relient 34 ports tout le long de la côte norvégienne, entre Bergen au sud-ouest et Kirkenes à la frontière avec la Russie. Ils ne transportent pas seulement des touristes en croisière, mais aussi des marchandises et de simples passagers. Certaines villes desservies sont en effet difficilement accessibles par d'autres moyens.

Il fait déjà nuit lorsque nous quittons le port de Tromsø. Nous délaissons de temps à autre le confort du bateau pour risquer une sortie sur un des ponts et tenter d'apercevoir quelques aurores, en vain. Nous nous réveillons le lendemain alors que le MS Nordnorge approche du port d'Havøysund. A l'extérieur l'air est pour le moins vivifiant, mais le paysage nous émerveille. Nous naviguons quelque part au bout du monde, à proximité de côtes enneigées et aux portes de l'Arctique. L'escale à Havøysund ne dure qu'un quart d'heure. Nous observons quelques locaux descendant du navire pour rentrer chez eux, tandis que des cargaisons de marchandises sont déchargées et chargées des cales du bateau. Puis nous repartons en direction du prochain port.

La ville d'Honningsvåg est située sur l'île de Magerøya. L'escale ici dure plusieurs heures afin de permettre à ceux qui le souhaitent de se rendre au Cap Nord, cette falaise désignée symboliquement comme point le plus au nord de l'Europe. Nous ne prenons pas part à l'excursion et allons plutôt nous promener par nous-mêmes dans la ville. A ce moment-là, il neige et les rues sont désertes. Après avoir longer le port, nous arrivons devant l'église (protestante). C'est bientôt l'heure de la messe et quelques habitants commencent à arriver, en garant leur kicksleds devant l'édifice. A l'intérieur, le pasteur et une grand-mère nous montrent des photos en noir et blanc. Ce sont des photos de la ville juste après la seconde guerre mondiale. On nous explique alors l'histoire de la ville, que les Allemands avaient complètement détruite en se retirant. Seule l'église n'avait pas été rasée. Le gouvernement norvégien avait alors décidé d'abandonner Honningsvåg, mais les habitants n'étaient pas du même avis. Ils étaient retournés dans leur ville pour la reconstruire, en logeant dans l'église pendant les travaux.

Le soir, à l'occasion d'une courte escale à Mehamn, nous atteignons le point le plus nordique de notre voyage. Nous sommes alors à une latitude de 71° et 2 minutes Nord (environ 2100 km du Pôle Nord). Nous poursuivons alors vers le Sud, à travers la Mer de Barents, jusqu'à Kirkenes, ultime étape de notre voyage en Norvège.

Kicksled
Croisière au nord de la Norvège