Jeudi 9 août, nous quittons Hveragerdi sous un ciel gris et faisons route vers l'est. Mais cette fois-ci, nous ne longeons pas la côte, nous prenons en effet vers le nord, à travers les déserts et vers les montagnes. Sur le côté droit du 4x4, nous apercevons le volcan Hekla, un des volcans les plus actifs d'Islande, et réputé autrefois pour être l'entrée des Enfers.

Au fur et à mesure que nous progressons, la route se transforme en piste, de plus en plus cabossée et pentue, et c'est presque dans le brouillard que nous arrivons dans un paysage surréaliste de lacs et de cônes volcaniques. Partout la mousse a recouvert le noir de la lave refroidie. Après une courte ballade revigorante, nous reprenons la route jusqu'à arriver au camp du Landmannalaugar. Malheureusement, et c'est sans doute le seul regret du séjour, le soleil n'est pas là pour faire ressortir les couleurs incroyables de cette région que nous avons pu voir sur les photos. Mais avec un peu d'imagination, on peut les deviner sans trop de difficulté. Ici il y a "foule", le site étant en effet le point de départ de nombreux treks et randonnées. Nous en faisons deux petites puis allons nous baigner dans les sources d'eau chaude à proximité. Une arrivée d'eau froide a même été ajoutée pour abaisser la température de l'eau !

Nous poursuivons ensuite en 4x4 avec la piste F208 qui se dirige vers le sud. Celle-ci est assez encaissée et traverse de nombreuses rivières à gué. Nouveau changement de décor en retrouvant la plaine. Afin de ne pas reprendre la route 1 que nous avions déjà empruntée sur ce tronçon quelques jours plus tôt, nous nous enfonçons par une piste au milieu d'un désert de cendres. A l'exception de quelques plaques de mousse qui bordent la piste, l'horizon est complètement noir. Avec le ciel toujours nuageux s'offre à nous une autre vision de fin du monde. Nous réussissons tout de même à venir à bout de ce désert, et après nous être un peu perdu, arrivons dans une vallée un peu plus verdoyante dominée par le glacier Eyjafjallajökull. C'est là que se trouve la petite auberge de Fljotsdalur, avec son toit en turf, la douche dans le jardin, son dortoir sous le toit avec des matelas posés à même le sol et sa bibliothèque. Le village le plus proche est à 30 km, rien de mieux qu'un tel endroit pour s'isoler du reste du monde.

Hekla
Sud de l'Islande
Landmannalaugar
Landmannalaugar
Landmannalaugar
F208
F208
Désert de cendres
Fljosdalur