Vendredi 10 août

Nous quittons l'auberge de Fljotsdalur et roulons vers l'Ouest en direction de la péninsule de Reykjanes. En chemin, nous nous arrêtons petit déjeuner dans un hôtel mais nous arrivons trop tard, une fois le service terminé. Qu'à cela ne tienne, à la réception (dans laquelle se dresse sur ses pattes arrières un immense ours blanc empaillé !) on nous propose de finir les restes du buffet pour trois fois rien, et vu les restes, il s'agit sans doute là du petit déjeuner le plus rentable de l'histoire !

Une fois dans la péninsule, nous allons jusqu'au site où est symbolisé par une passerelle la séparation des plaques tectoniques eurasienne et américaine. Nous avons eu l'occasion à plusieurs reprises durant le séjour de voir les failles causées par la dorsale atlantique qui traverse l'île (du sud-ouest au nord-est), et il n'y a pas grand chose à voir ici (à éviter). Nous continuons donc un peu plus loin par une ballade à flanc de falaise.

Puis nous nous rendons à l'une des attractions les plus touristiques d'Islande, le Blue Lagoon. Il y a foule et malgré le paysage lunaire qui nous entoure, cela n'a pas tout le charme des bains dans les sources d'eau chaude en pleine montagne ou en plein désert, ni même du Myvatn Nature Bath au coucher de soleil du précédent dimanche, mais c'est tout de même très agréable. Malheureusement l'heure tourne et il est temps pour nous de quitter l'eau pour nous rendre à Reykjavik, faire quelques courses, laver la voiture, la rendre et prendre possession de notre chambre à l'auberge (chambre que nous n'allons pas beaucoup utiliser, puisque nous dormirons environ 2 ou 3 heures le samedi matin, et plus du tout après...).

Samedi 11 août

Nous n'avons donc pas beaucoup dormi mais c'était pour la bonne cause, car il nous restait à voir en Islande le fameux "Reyjavik Runtur" (je vous laisse chercher sur Google). Il fait un temps superbe pour visiter Reykjavik et nous commençons par Hallgrimskirkja, l'église symbole de la ville. Nous montons au sommet du clocher admirer la vue sur la ville et la baie. A l'intérieur, un groupe de cuivres donne un concert. Nous flânons ensuite dans le centre ville (Lac Tjörnin, siège du parlement, l'hôtel de ville, le marché aux puces...). L'après-midi se termine par une sieste sur l'herbe alors que défilent les chars de la Gay Pride puis une dernière visite à la piscine. Nous avons dû un peu trop trainer ce jour-là car pour notre dernière soirée à Reykjavik nous souhaitions manger au restaurant et tous étaient fermés ou sur le point de l'être (ah les pays nordiques...).  Nous trouvons finalement un restaurant italien qui nous accepte et passons une nouvelle nuit à faire la fête avec les Islandais et clore en beauté nos vacances en Islande.

Dimanche 12 août

Même pas le temps de dormir une heure ou deux, nous avons réservé dimanche matin une excursion en bateau pour voir des baleines. La dernière nuit de sommeil à Fljotsdalur est loin mais il nous faut être à l'heure pour le car qui nous attend devant l'auberge. La vue sur Reykjavik depuis le bateau est belle, le soleil brille, et nous nous efforçons de garder les yeux ouverts sur le pont dans l'espoir de voir une baleine. Malheureusement, ce ne sera pas pour aujourd'hui. Tant pis, nous aurons essayé.

Il faut désormais nous résoudre à reprendre l'avion pour Paris et quitter cette petite île perdue au milieu de l'Atlantique Nord... jusqu'à la prochaine fois, car ces 12 jours ne m'ont pas suffi, j'ai déjà envie d'y revenir :)