Coucher de Soleil à Viña del Mar
Chat à Valparaiso
Ascenseurs à Valparaiso

Les villes côtières de Viña del Mar et Valparaiso se situent à 120 kilomètres au nord-ouest de Santiago. "Viña", c'est la grosse station balnéaire du Chili, avec ses immenses plages et ses immeubles modernes, mais aussi ses belles maisons du début du XXème siècle. En cette saison c'est plutôt calme, mais en été, ça doit être tout autre chose...

Après quelques minutes en métro vers le sud, on arrive à "Valpo", le plus grand port du pays, qui a connu son apogée au XIXème siècle lorsque tous les navires passant de l'Atlantique au Pacifique (et vice et versa) s'y arrêtaient. L'activité a ensuite décliné au siècle suivant à cause d'un grave tremblement de terre en 1906 et de l'ouverture du canal de Panama en 1914. De cette époque, Valparaiso a conservé une quinzaine de funiculaires (ascensores) qui permettent d'accéder à quelques unes des ses 44 collines (cerros) qui forment un amphithéâtre ouvert sur le Pacifique. Ces cerros sont recouverts d'habitations de toutes les couleurs, ce qui offre une vue d'ensemble exceptionnelle. Vue de l'intérieur, Valparaiso est un véritable musée de graffitis. L'architecture particulière de la ville s'accorde en effet avec cet art urbain que l'on retrouve à chaque coin de rue. A mi-hauteur, on peut visiter "La Sebastiana", une des trois maisons du poète Pablo Neruda. A l'image de la ville, celle-ci donne l'impression d'un empilement de pièces remplies d'histoire et toujours ouvertes sur la mer.

Le vendredi 17 juin, je prends un car pour Mendoza, de l'autre côté des Andes en Argentine. Il ne me reste déjà plus que 8 jours avant mon vol retour pour Paris...